Les autres distracteurs

La distraction au volant fait partie des causes les plus fréquentes d'accidents car l'inattention impacte gravement la capacité de conduite.
Une étude québécoise de 2014 démontre, que même si les mains sont sur le volant et les yeux sur la route, les sources de distraction cognitive ont pour effet:
- d'arrêter l'activité cérébrale dans certaines zones nécessaires à la conduite sécuritaire,
- d'augmenter le temps de réaction,
- de faire rater des signaux informatifs,
- de diminuer le balayage visuel (effet tunnel).

L'étude Stayer, Cooper et Cool, AAA foundation for trafic safety 2013 , compare la charge de travail mental imposée par les différentes tâches associées à la conduite automobile avec la charge de travail mental imposée par la conduite seule.
Conduite seule = 1.00 ,
Conduite avec écoute de la radio = 1.21 ,
Conduite et écoute d'un livre numérique = 1.75 ,
Conduite et conversation avec un passager = 2.33 ,
Conduite et conversation avec un cellulaire en main libre = 2.33 ,
Conduite et conversation avec téléphone tenu en main = 2.45 ,
Conduite et conversation avec une interface texte permettant la composition d'un courriel = 3.06

Les autres sources de distraction

Le centre technologique ALLIANZ a mené une étude autour des causes d'accidents liées à l'inattention:

Entrer sa destination dans le GPS durant le trajet, manipuler l'auto radio, le lecteur CD ou MP3, diminue les réflexes du conducteur ,

Coups d'oeil fréquents dans le rétroviseur, voire en se retournant pour surveiller les enfants assis à l'arrière augmentent de 15% le risque d'accident ,

Se maquiller, ajuster ou défaire sa cravate fait perdre en moyenne 40% d'attention sur la route ce qui entraîne une augmentation de 3 fois le risque d'accident ,

Pages en relation

Contact

Prev2R
7 impasse des Chênes
72160 Sceaux-Sur-Huisne

Tel: 06.01.92.21.89
RCS LE MANS N° 800.668.014

Newsletter

Nous suivre